Ce spécialiste du web et du marketing a pour principale attribution la gestion de la mise en ligne des campagnes publicitaires d’une entreprise spécifique. Son métier peut également concerner la progression des flux de visiteurs sur les sites dont il est responsable.

Traffic manager, c’est quoi ?

Le métier de traffic manager est catégorisé dans les métiers en relation avec internet et les métiers de la publicité. Concrètement, il est chargé de faire développer le commerce sur le web. En gros, le professionnel en traffic manager est chargé de planifier, de fabriquer ou d’animer les campagnes publicitaires qui restent les premières sources de revenus de bon nombre de sites web.

Pour venir à bout de sa mission, ce professionnel est généralement emmené à utiliser certains outils spécifiques comme les bandeaux, les bannières, les skyscrapers ou encore les pop-ups et les expand banners. Il est alors chargé de la succession des campagnes vu qu’il met en ligne les nouvelles bannières et retire les anciennes qui ne risquent plus d’apporter grand-chose. Le traffic manager est aussi responsable de la gestion de l’ensemble du processus de réservation des emplacements publicitaires et de suivi.

Ainsi, le traffic manager a pour rôle d’effectuer l’étude des supports, du trafic des internautes, de l’audience ainsi que de la fréquentation des sites. C’est le principal cibleur des prospects commerciales. Il fait la création des pages web et se charge d’analyser les données d’audience afin de connaître le nombre des visiteurs uniques, de pages consultées, etc.

Toutefois, les attributions du traffic manager restent relatives en fonction de la taille de l’entreprise au sein de laquelle il travaille.

Quelles sont les études à faire pour devenir traffic manager ?

Si vous aspirez à devenir traffic manager, sachez que les voies sont multiples. En vue de répondre davantage aux demandes de la profession qui ne cesse d’évoluer, des formations pour devenir traffic manager se sont récemment développés. Pour pouvoir prétendre à devenir un traffic manager, vous devez simplement avoir une expérience en tant que référenceur ou webmarketeur. Sinon, dès le bac +2, c’est-à-dire après l’obtention d’un diplôme de BTS ou DUT en marketing, communication ou informatique, vous pouvez aspirer à embrasser cette carrière. Mais cela n’empêche pas les détenteurs d’une licence ou d’un master professionnel en e-commerce, en marketing numérique ou en commerce et distribution de suivre des formations de devenir traffic manager.

Quel est le salaire d’un traffic manager ?

Le métier de traffic manager est un métier évolutif qui peut rapporter au début entre 1 500 et 1 880 euros bruts par mois. Au bout d‘un certain temps où le professionnel acquiert de l’expérience, son salaire peut atteindre 3 500 à 5 000 euros par mois. Ce montant dépend également du volume du trafic qu’il arrive à gérer.