Construire une arborescence de site web efficace : les clés du succès

Il est essentiel de bien structurer son site web pour offrir aux visiteurs une expérience utilisateur optimale et faciliter le référencement naturel. La construction d’une arborescence efficace est un élément clé du succès d’un site. Dans cet article, nous vous présenterons les étapes clés pour construire une arborescence adaptée à vos besoins et aux attentes de vos utilisateurs.

Comprendre l’importance de l’arborescence

L’arborescence, c’est la structure hiérarchique des pages d’un site web. Elle détermine la manière dont ces dernières sont organisées, ainsi que leur interconnexion. Une bonne arborescence permet à l’internaute de naviguer facilement sur le site, en trouvant rapidement l’information recherchée. Par ailleurs, elle facilite également le travail des moteurs de recherche qui parcourent et indexent les pages du site.

En somme, une arborescence bien pensée est indispensable pour garantir la visibilité, l’accessibilité et la cohérence d’un site web.

Définir les objectifs et les cibles du site

Avant toute chose, il est important de déterminer quels sont les objectifs du site (informer, vendre, promouvoir…) et quelles sont ses cibles. Cela permettra de construire une arborescence adaptée aux besoins et aux attentes des utilisateurs, tout en répondant aux objectifs du site.

Il est également utile de se poser la question de la concurrence : quelles sont les forces et les faiblesses des sites concurrents en termes d’arborescence ? Quels enseignements peut-on tirer de ces observations pour améliorer son propre site ?

Procéder à un brainstorming pour identifier les contenus clés

Une fois les objectifs et les cibles définis, il convient d’identifier les contenus clés qui devront être présents sur le site. Pour cela, un brainstorming peut être réalisé avec l’ensemble des parties prenantes (direction, marketing, communication, etc.), afin de lister tous les éléments importants à intégrer dans l’arborescence.

Cette étape permettra également de dégager des thématiques et des sous-thématiques, qui serviront à structurer l’arborescence. Par exemple, un site e-commerce pourra être organisé par catégories de produits, puis par marques ou par gammes.

Réaliser un tri des contenus et établir un ordre de priorité

Au terme du brainstorming, il sera nécessaire de procéder à un tri des contenus identifiés. En effet, tous ne seront pas forcément pertinents ou nécessaires pour atteindre les objectifs du site. L’enjeu est alors de déterminer quels sont les contenus indispensables, ceux qui sont importants et ceux qui sont secondaires.

Pour ce faire, il est possible de réaliser un tri sélectif, en se basant sur des critères tels que l’importance pour les utilisateurs, la fréquence d’utilisation ou encore le potentiel en matière de référencement naturel.

Élaborer l’arborescence à partir des contenus prioritaires

Une fois les contenus triés et hiérarchisés, il est temps de construire l’arborescence du site. Pour cela, il est possible d’utiliser un logiciel de mind mapping ou simplement un tableau blanc et des post-it. L’idée est de regrouper les contenus par thématiques et sous-thématiques, puis d’établir des liens entre eux pour faciliter la navigation.

L’arborescence doit être pensée de manière à ce que l’utilisateur puisse accéder rapidement à l’information recherchée, en limitant le nombre de clics. Une règle souvent évoquée est celle du ‘3 clics‘ : idéalement, un internaute doit pouvoir trouver l’information souhaitée en effectuant au maximum 3 clics depuis la page d’accueil.

Optimiser l’arborescence pour le référencement naturel (SEO)

L’arborescence a également un impact sur le référencement naturel du site. En effet, une structure claire et logique facilite le travail des moteurs de recherche qui parcourent et indexent les pages du site. Pour optimiser l’arborescence en ce sens, il est recommandé de :

  • Utiliser des URLs simples et compréhensibles, avec des mots-clés pertinents
  • Créer un plan de site XML, qui facilite l’indexation des pages par les moteurs de recherche
  • Éviter les doublons et les pages orphelines, qui nuisent à la cohérence du site et à son référencement

Au-delà de l’arborescence, d’autres éléments sont importants pour le SEO, tels que la qualité du contenu, les balises méta ou encore les liens internes et externes.

Tester et ajuster régulièrement l’arborescence

Enfin, il est important de garder en tête que l’arborescence d’un site n’est pas figée dans le marbre. Il est essentiel de la tester auprès des utilisateurs (par exemple via des tests A/B) et d’analyser les données de navigation pour identifier d’éventuels points de blocage ou d’amélioration.

L’ajustement régulier de l’arborescence permettra ainsi d’optimiser en continu la performance du site, tant en termes d’accessibilité que de référencement naturel.

Pour réussir la construction d’une arborescence efficace, il est crucial de bien définir les objectifs et les cibles du site, d’identifier les contenus clés, de les trier et hiérarchiser, puis de construire une structure logique et cohérente. L’optimisation pour le référencement naturel et l’ajustement régulier sont également des éléments indispensables pour garantir la réussite d’un site web.